La plaque du jour

Aujourd'hui Vendredi 16 Avril 2021, 106ème jour de l'année
Nous fêtons les Benoît-Joseph et les Magnus

La peintre-portraitiste Élisabeth Louise Vigée-Lebrun est née le 16 avril 1755-à Paris. et elle est la première femme qui se soit illustrée dans la peinture.

Amie de la reine Marie-Antoinette, elle a peint d'admirables portraits pleins de finesse et de psychologie qui annoncent le romantisme.

C'est en 1781 à l'âge de 26 ans qu'elle découvrit Louveciennes. Elle y était venue pour y peindre la Comtesse du Barry, "en buste, en peignoir avec un chapeau de paille", charmant tableau dont la copie est présentée à la mairie de Louveciennes. L'oeuvre ne fut exposée qu'en 1786, mais Elisabeth Vigée-Lebrun était devenue célèbre par ses portraits de grands personnages, et en particulier dès 1778 par le portrait de la Reine Marie-Antoinette et ses enfants. Elle peint à nouveau la Comtesse du Barry en 1782, 1787 et 1789 ... mais ce dernier portrait ne sera terminé qu'en 1820, car dès les premières rumeurs de la Révolution, Elisabeth émigre à l'étranger. Sa beauté, son talent de portraitiste qui l'amenait à faire ressortir les traits de caractère de ses modèles, la font appeler dans toutes les grandes cours d'Europe, de Rome à Londres, de Berlin à Saint Pétersbourg.

Elle ne rentrera en France qu'en 1809 et s'installe l'été à Louveciennes, au Château des Sources (aujourd'hui résidence Dauphine). "Séduite par cette vue si étendue que l'oeil peut y suivre pendant longtemps le cours de la Seine, par ces magnifiques bois de Marly, par ces vergers si délicieux, si bien cultivés qu'on se croit dans la terre promise ; enfin, par tout ce qui fait de Louveciennes l'un des plus charmants environs de Paris". Elle y vécut 33 ans, entourée de nombreux amis, après avoir eu la douleur de perdre sa fille unique Julie en 1819. En son souvenir, elle offrit à l'Eglise de Louveciennes le portrait de Julie, représentée en Sainte Geneviève, tableau qui est maintenant exposé au Musée-Promenade de Marly-Louveciennes. Elisabeth Vigée-Lebrun mourut à Paris en 1842 ; elle laisse 660 portraits et 200 tableaux de paysages. Selon son désir, sa tombe au cimetière de Louveciennes porte cette épitaphe "Ici, enfin, je repose ..."

Source :

http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89lisabeth_Vig%C3%A9e_Le_Brun

La Plaque du Jour a été photographiée à Paris, sa ville natale. Elle mériterait une légende et davantage de présence dans les rues de nos villes.


Exclusif ruedesrues.

Recherchez avec Cernedate © une année à partir d'une date incomplète.

/ Entre et

Puisque cette page est dédiée aux dates, il vous est sûrement arrivé de regretter l'absence d'un millésime sur un document incomplet. Vous avez par exemple en mains un tract d'un mardi 26 août dont vous situez l'impression dans les années 1970. Quelles solutions s'offrent à vous pour trouver l'année plausible ? Il vous fallait jusqu'à ce jour afficher successivement les années possibles de votre champ de recherche à partir d'un calendrier perpétuel.

Avec Cernedate ©, vous avez de suite les propositions qui s'affichent entre deux dates choisies. Cernedate © peut prendre en compte votre recherche des siècles en arrière ou, pour un besoin que l'instrument aura créé, des siècles en avant. Il y a soit une, soit deux réponses possibles par décennie. Pour garder l'exemple du mardi 26 août, seule l'année 1975 répond à la requête, millésime bordé par 1969 et 1980.

En vue de retrospectives ou de travaux d'historiens, prenez et faites prendre l'habitude de noter l'année sur tous les documents datés !


Si vous avez une idée de plaque ou une plaque à envoyer pour illustrer un 16 Avril merci de cliquer ici.

Pour souhaiter une naissance ou un anniversaire, connaître les personnalités nées ou décédées un 16 Avril, vous pouvez vous rendre sur un site ami : http://www.chronobio.com/