La plaque du jour

Aujourd'hui Vendredi 28 Janvier 2022, 28ème jour de l'année
Nous fêtons les Charlemagne et les Thomas d'Aquin

L'écrivain Sidonie Gabrielle Colette dite Colette est née le 28 janvier 1873 à Saint-Sauveur-en-Puisaye dans l’Yonne. Elle a toujours été au bout de ses passions. Elle a aimé la vie mondaine autant que la campagne. Les choses qu'elle écrivait sont palpables.

En 2004 sera commémoré le cinquantième anniversaire de sa disparition. C’est en préparant un long métrage à sa mémoire à Vilnius en Lituanie, que Marie Trintignant qui tenait le rôle de Colette, trouva la mort le 1er août 2003, frappée par son compagnon du groupe « Noir Désir »…

Colette était son patronyme et deviendra en fondu enchaîné son nom de plume. Poussée par son premier mari Henri Gauthier Villard petit écrivain qui lui fit découvrir la vie mondaine, elle écrira vers 1900 « Claudine à l'école » qui paraît sous la signature de Willy, celui-ci prétendant avoir reçu le manuscrit d'une inconnue, créant ainsi la légende da la fameuse Claudine. Les « Claudine » sont une oeuvre autobiographique où elle raconte son enfance à Saint Sauveur qui fut campagnarde et heureuse.

Elle usera ensuite de Colette-Willy, pour définitivement publier sous le nom de Colette des textes parfois osés pour l époque.

Mariée trois fois, mais ayant aussi affiché des liaisons féminines, elle a été célèbre autant par ses écrits que par les scandales qu'elle a provoqués.

Il est frappant de rapprocher de son prénom le texte de Charles Cros (1842-1888) dont Brigitte Bardot fit une chanson à succès en 1962, -année de la naissance de Marie Trintignant-, dans le film « Vie privée » et qui commence ainsi :

« Sidonie a plus d'un amant
C'est une chose bien connue
Qu'elle avoue elle fièrement
Sidonie a plus d'un amant »

En 1910, son ouvrage "La vagabonde" obtient trois voix au prix Goncourt.

Elle entretenait une relation très forte avec sa mère prénommée comme elle Sidonie (Sido) et lui écrira plus de 2000 lettres qui seront brûlées au décès de cette dernière en 1912 par son demi-frère Achille ; né du premier mariage de son père.

Par son deuxième mari, Henry de Jouvenel des Ursins co-directeur du journal "Le Matin"qu’elle épousa peu après, elle deviendra Mme la Baronne de Jouvenel". "Un titre qui m'allait comme une plume dans le derrière". écrira t-elle dans « Mes Vérités ».

En 1913, elle aura de lui une fille qui sera son seul enfant. Elle l'appellera Colette mais elle sera connue surtout sous le nom de "Bel Gazou", et décédera en 1981 sans héritier direct.

L’un des plus beaux volets de l’œuvre de Colette est constitué de ses souvenirs : dans "la Maison de Claudine" (1922) et dans "Sido" (1930), où elle se plut à évoquer son enfance.

En 1925, Colette rencontre Maurice Goudeket qui devient en 1935 son 3ème époux.

La même année est crée « l'Enfant et les sortilèges », fantaisie lyrique en un acte sur un texte écrit jadis pour Bel-Gazou. et mis en musique par Maurice Ravel Cette œuvre d’interprétation délicate jouit toujours d’une grande notoriété.

Colette poursuit son œuvre littéraire mais le scandale la suit lorsqu'elle publie en feuilleton « ces plaisirs… »rebaptisés en 1932 le pur et l'impur".

Plus tard, elle écrivit "Mes apprentissages" (1936), mais aussi "Julie de Carneilhan" (1941), entre autres, qui dévoilent une femme indépendante, soucieuse de réaliser pleinement sa nature profonde.

Dès 1943, elle souffre de l'arthrose qui finit par l'immobiliser.

Sa notoriété ne cesse de croître après la guerre. Elle est élue à l'unanimité à l'Académie Goncourt. Ses "œuvres complètes" paraissent en 1948, certaines sont mises en scène, d'autres portées à l'écran. Audrey Hepburn donne vie à Gigi et triomphe aux Etats Unis.

Colette, amie des chats et visitée jusqu’à sa mort par de nombreuses personnalités en vue,
restera jusqu’au bout dans son appartement donnant sur les jardins du Palais Royal dont elle ne s’est jamais lassée.

Elle disparaît le 3 août 1954, , écrivain, auteur de théâtre, journaliste, comédienne, modéliste chanteuse même à ses heures, elle fut, selon Pierre Mac Orlan, « la femme la plus libre du monde ». Elle décède en son appartement du Palais Royal qu’elle aimait tant et où elle vivait depuis 1927. Elle était âgée de 81 ans et installée dans sa gloire littéraire.

Officier de la Légion d’honneur depuis 1928, des obsèques nationales laïques dérangeant une dernière fois la France bien pensante, lui sont données dans la cour du Palais-Royal. Elle repose au cimetière du Père Lachaise, non loin de l'entrée principale.


Pour en savoir plus :

http://www.terresdecrivains.com/article.php3?id_article=38

La plaque de Colette a été photographiée à Paris, apposée sur le mur de la Comédie Française,
jouxtant la place du Palais Royal.


Exclusif ruedesrues.

Recherchez avec Cernedate © une année à partir d'une date incomplète.

/ Entre et

Puisque cette page est dédiée aux dates, il vous est sûrement arrivé de regretter l'absence d'un millésime sur un document incomplet. Vous avez par exemple en mains un tract d'un mardi 26 août dont vous situez l'impression dans les années 1970. Quelles solutions s'offrent à vous pour trouver l'année plausible ? Il vous fallait jusqu'à ce jour afficher successivement les années possibles de votre champ de recherche à partir d'un calendrier perpétuel.

Avec Cernedate ©, vous avez de suite les propositions qui s'affichent entre deux dates choisies. Cernedate © peut prendre en compte votre recherche des siècles en arrière ou, pour un besoin que l'instrument aura créé, des siècles en avant. Il y a soit une, soit deux réponses possibles par décennie. Pour garder l'exemple du mardi 26 août, seule l'année 1975 répond à la requête, millésime bordé par 1969 et 1980.

En vue de retrospectives ou de travaux d'historiens, prenez et faites prendre l'habitude de noter l'année sur tous les documents datés !


Si vous avez une idée de plaque ou une plaque à envoyer pour illustrer un 28 Janvier merci de cliquer ici.

Pour souhaiter une naissance ou un anniversaire, connaître les personnalités nées ou décédées un 28 Janvier, vous pouvez vous rendre sur un site ami : http://www.chronobio.com/